Au fil des jours·Rosiers

Rosiers Kordes – 2 ans après… 4/6

Nous continuons maintenant avec le rosier arbustif Freisinger Morgenröte. J’en ai planté deux, et ils ont chacun leur faiblesse : l’un tarde à se développer et doit plafonner à 60 cm de hauteur, l’autre s’est bien développé mais présente un feuillage malade à la base. Rien de bien grave cependant, cela ne les empêche pas de faire une belle floraison.

obtenteur: W. Kordes’ Söhne 1988
floraison remontant

couleur: colorié orange au fond jaune, passant au rose rouge aux ourlets, de grande taille, forme d’une hybride de thé, en ombelles
feuillage: vert intense, vernissé
rosier: au port étalé et buissonnant, de croissance vigoureuse, 1,5 m de hauteur
port: au port érigé hauteur:  environ 150 cm, largeur:  environ 70 cm Hauteur et largeur varient selon l’emplacement et la région. La largeur indique aussi la distance de plantation.
en général: une richesse de couleur remarquable pour la plantation en isolé ou en haies, un rosier robuste
parfum: riche, intense , puissant
no. de pétales: semi-double
diamètre: 7 cm
résistance du feuillage: tache noire: pratiquement pas de maladies, oïdium: pratiquement pas de maladies

DSCF7489

DSCF7498

016

022

DSCF7500

DSCF7492

DSCF7490

DSCF7491

069

063

071

Publicités

6 réflexions au sujet de « Rosiers Kordes – 2 ans après… 4/6 »

    1. Martine,
      je ne découvre ton message qu’aujourd’hui, vas savoir pourquoi, WordPress l’avait mis dans les « indésirables ».
      Tu as raison pour Freisinger Morgenröte, je ne pense pas que j’aurai besoin de le palisser, vu sa forme arbustive, il tient très bien tout seul.

  1. tu annonces freisinger comme grimpant, mais c’est un arbustif! je me demande si le rosier de la première photo reçoit assez de soleil, personnellement j’en ai qui manquent de soleil et qui au final ne donnent pas grand chose! J’adore l’orange, en voici un qui me tente beaucoup!

    1. Oui, tu as raison Geneviève! Je rectifirai mon erreur ce soir. En ce qui concerne l’exposition, ce n’est pas ça puisqu’ils sont en plein soleil et, en tout cas, ils reçoivent tous deux la même exposition. Peut-être a-t-il été plus sensible au froid cet hiver..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s