Au fil des jours·Massif plein soleil

Travaux d’automne – Part.1

Pour beaucoup d’entre nous, l’automne ne signifie pas le début de l’hibernation, à cocooner bien au chaud dans la maison mais, bien au contraire, une intense période de travaux au jardin en prévision, déjà, du printemps prochain. Simple rectification de quelques points négatifs observés durant l’été, ou élaboration de projets de plus grande envergure, l’automne porte en lui les prémisces d’une renaissance.

Pour ma part, j’ai dans l’idée de procéder à pas mal de changements dans mon petit jardin. Je ne vais pas vous les énumérer tous dès à présent, je préfère vous les présenter au fur et à mesure de leur élaboration, mais une chose est sûre : j’ai pas mal de boulot en perspective!

Le tout premier chamboulement intervient au niveau du massif central du jardin. Souvenez-vous de ce massif de vivaces (crée le printemps dernier) au plein coeur de l’été :

Le massif cet été

Eh bien, exit le massif! Placé en plein milieu de mon petit bout de jardin, ce massif me semblait trop déguingandé, trop fouillis, trop fatigant à l’oeil. J’ai donc décidé d’opérer un changement radical en me concentrant, non plus sur l’abondance de variétés de plantes, de hauteurs et de couleurs différentes, mais sur l’épuration de la forme géométrique, bien plus reposante à l’oeil, à savoir les buis en topiaires.

Le massif a donc entièrement été déterré (y compris la pivoine, ce qui ne fut pas une partie de plaisir) et toutes les plantes ont été mises en jauge en attendant leur future transplantation à un autre emplacement du jardin, puis j’ai transplanté les buis boules, plantés en ligne voilà plus de 10ans, pour les placer dans l’ex-massif. Un sacré travail! Cela n’a pas l’air à l’oeil nu, mais ces buis pesaient le poids d’un cheval mort!

Exit également les horribles bordures de béton (installées par l’ancien propriétaire en des temps antédiluviens) dans les zones de passage qui dénaturaient le jardin (sans parler de la galère pour tondre le gazon). Enterrées à plus de 40 cm de profondeur, ce fut un travail de titan pour les enlever!

Vue générale au printemps 2011 : le massif au milieu, et les buis boules au fond
Même vue actuellement : les buis ont pris la place du massif, les bordures en béton ont disparu
Close-up sur les buis. Seul le cerisierà fleurs est resté à sa place initiale

Reste à faire un bon nivelage du terrain à présent…

A la prochaine!

Publicités

18 réflexions au sujet de « Travaux d’automne – Part.1 »

    1. Merci Béné 🙂
      Je suis ravie de voir ta trogne dis donc! Comme je l’ai dit à Malo, sache que je suis toujours ton blog avec intérêt, même si je ne me manisfeste pas..

  1. Bravo c’est le métier qui rentre !!
    C’est bien d’avoir vu toi-même ce qui clochait. Je n’ose plus rien dire et pourtant j’en aperçois des erreurs monumentales .. lol
    Tes bordures m’ont rappelées les miennes quand j’ai acheté ici. Elles délimitaient le potager des anciens propriétaires, juste devant la cabane. C’est très lourd, enfoncé profondément et ensuite il faut les charger puis les décharger à la déchetterie. Je ne risque pas d’oublier avant longtemps !!
    A bientôt

    1. Oui, aujourd’hui j’ai l’impression qu’on ne peut plus faire de critiques constructives sans passer pour un méchant. C’est bien dommage parce que, pour ma part, si je fais ce blog, c’est aussi pour profiter de l’avis éclairé des jardiniers qui, comme toi, ont plus d’expérience que moi. Donc sache qu’avec moi, tu peux y aller! 😉

  2. Super travail !
    J’adore tes boules de buis, nombre impair, différentes tailles… c’est à la fois structuré mais sans être strict ! Je suis fan !

    Bonne journée
    Lydie

    1. Merci Malo 🙂
      Voilà un petit moment que je n’ai pas pris le temps de laisser un commentaire sur ton blog, mais je le consulte toujours régulièrement: tes roses me font régulièrement pâlir d’envie (du coup, moi aussi je suis en passe de devenir une accroc) !

  3. j’aime bien le résultat, mais les buis posés si près du cerisier ne risquent-ils pas d’en pâtir lors de la croissance de ce dernier?

    1. Je me suis posé la question également au niveau du système racinaire (pour l’exposition au soleil, pas de souci) et je t’avoue que je ne sais pas ce que cela va donner, mêmesi je ne m’inquiète pas trop, le prunier n’étant pas un grand spécimen. Si souci il y a, le prunier devra être changé de place.

  4. Que de changements Julie depuis le début de ce blog..
    L’automne est la saison des bilans: dans nos jardin, on plante, on transplante, on rectifie les erreurs..
    Chaque année, c’est la même chose..
    Je ne crois pas d’ailleurs qu’un jour je serai satisfaite.
    J’attends avec impatience la partie 2 des travaux d’automne. A très vite!
    Sophie

    1. Mais que ferions-nous si nous étions finalement satisfaite ma chère Sophie? J’espère que ce jour ne viendra jamais! Je ne m’imagine pas à rester à ne rien faire au jardin.. 😉
      Bisous

  5. Un travail de titan, comme tu dis, mais c’est bien plus beau ainsi et vous devez être contents du résultat de votre travail.
    J’aime beaucoup les boules de buis au centre.
    Bonne soirée

  6. Je n’ai pas l’oeil de l’expert masi le résultat me plait énormément.
    Tes carrés m’intriguent. Potager ou compost ? Achat ou bricolage ?
    Bonne continuation !

    1. Ce sont des carrés potager bricolés maison à partir de simples dalles en bois pour terrasse de 1mx1m, que l’on a recoupés à la hauteur voulue, puis garni d’un film plastique avant d’y mettre la terre. C’est beaucoup plus confortable pour le dos, notamment quand il faut déherber, et je trouve qu’il y a également moins de limaces qu’au sol.
      Voilou.
      Bon dimanche!

  7. coucou, suite à ta suggestion de venir voir tes buis, je suis captivée!! C’est magnifique… Moderne, contemporain bref j’aime! Alors où vais-je faire un petit parterre comme ca ??????

    1. Ho ça devrait pouvoir se trouver un peu de place 😉 Les buis ont l’avantage de supporter toutes les expositions et tous les sols, ne demandent aucun entretien, si ce n’est deux tailles l’année. Vas y fonce!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s