Au fil des jours·Massif plantes de terre de bruyère·Massifs du jardin

Fin d’été au jardin – part.1

Après un mois de pause, vacances obligent, le blog Vert a à soi fait sa rentrée. Le moins que l’on puisse dire est que cet été a été des plus décevants. Autant le printemps avait été chaud et ensoleillé, autant l’été aura été pourri, si vous me permettez l’expression : absence de soleil, si ce n’est quelques jours caniculaires par ci par là, absence de pluie alternée par des épisodes de pluies diluviennes; bref, les plantations n’y ont pas trouvé leur compte, le potager et pas mal de rosiers et autres plantes ont été ravagés par l’oidium.  Mais, les invasions de guêpes dans les environs indiquent, à ce qu’on m’a dit, que l’automne sera très doux. Ce sera toujours ça de gagné.

Septembre, synonyme de recommencement pour la majorité, marque au contraire pour le jardinier la dernière ligne droite d’un cycle : c’est là qu’il admire (ou pas) les résultats de son travail entrepris à l’automne et au printemps précédents, et qu’il peut enfin établir un bilan. Et comme le temps est loin d’être estival, il est déjà possible de prendre de l’avance sur les nouvelles plantations de l’automne.

Aujourd’hui, nous commençons donc notre visite par le massif de terre de bruyère, le seul a avoir tiré son épingle du jeu du manque de soleil et des pluies. Les plantes continuent leur petit bonhomme de chemin, notamment les azalées transplantées au printemps qui se sont bien ramifiées et n’ont jamais eu un feuillage aussi touffu. Le massif a revêtu son habit d’automne puisque j’ai ôté les Coleus au profit de bruyères.

Massif de terre de bruyère

L’Hydrangea paniculata ‘Unique’ s’est magnifiquement développé pour sa première saison au jardin. Sa floraison abondante, commencée mi-juillet, est loin d’être finie puisque de nouvelles bractées se forment encore alors que les premières ont pris leur teinte vieux rose que j’adore. Les hydrangea sont bien l’une des rares plantes à avoir des fleurs aussi belles fraîches que fanées.

Hydrangea paniculata 'Unique' - vue en contrechamps
Les teintes blanche à rose des bractées de l'hydrangea 'Unique' selon leur stade de maturité
Bractées de l'hydrangea paniculata 'Unique'

A côté du paniculata ‘Unique’, l’Hydrangea à fleurs plates ‘Lanarth White’ s’est lui aussi bien installé et bien qu’il ne fasse plus de nouvelles bractées, les anciennes ont pris une teinte verte qui n’est pas pour me déplaire.

Hydrangea 'Lanarth White' début juillet
Hydrangea 'Lanarth White' actuellement
Bractée de l'Hydrangea 'Lanarth White' passée au vert

Derrière ‘Lanarth White’, j’ai transplanté le mois dernier mon Schizophragma hydrangeoides, planté initialement dans le parterre de l’entrée du jardin. Il n’appréciait pas du tout l’endroit, et loin de pousser, il avait perdu toutes ses feuilles. Il se trouve à présent à l’ombre où son pied reste au frais et humide, et a eu l’air d’apprécier l’apport de terre de bruyère. On est encore loin d’avoir un mur tapissé mais il semble reprendre du poil de la bête, et c’est le principal.

Le rescapé Shizophragma hydrangeoides

Le massif a tout récemment accueilli un petit nouveau : l’Hydrangea macrophylla ‘Hot red violet’. Je ne suis pas une fana des macrophylla mais pour le coup je suis tombée en pamoison devant celui-là. L’alliance du violet avec le vert anis m’a fait craquer alors même que je ne voyais pas du tout où j’allais l’installer. On ne se refait pas..

Le nouvel Hydrangea 'Hot red violet' a trouvé sa place sour le gros rhododendron
Hydrangea 'Hot red violet' - Encore petit, il devrait dépasser les 60cm adulte.
Bractées de 'Hot red Violet' aux teintes vert anis allant jusqu'au violet
Vue générale arrière du massif de terre de bruyère

Voilà qui clôt cette première partie. Je vous retrouve bientôt pour la suite..

A très vite!

Publicités

3 réflexions au sujet de « Fin d’été au jardin – part.1 »

  1. Un massif de terre de bruyère… un rève inaccessible pour moi mais que j’apprécie de visiter sur ton blog ! J’aime beaucoup la dernière photo !
    Bonne journée
    Lydie

  2. Contente de te retrouver ainsi que tes articles. Il est tout mimi ton petit dernier (le macrophylla). Tu n’es pas la seule à acheter des plantes sur un coup de coeur sans savoir où tu vas les mettre. Bonne semaine, Bénédicte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s