Au fil des jours·Massif plantes de terre de bruyère

Floraisons de juillet – Part. II

Nous continuons notre revue des floraisons de ce mois de juillet. Aujourd’hui, nous irons du côté du massif d’ombre/mi-ombre situé en limite de terrain, à l’entrée du jardin, et où sont plantés majoritairement des plantes de terre de bruyère. Pour rappel, j’ai crée ce massif en mars dernier, d’une part en y transplantant deux azalées et un hortensia qui avaient été plantés en d’autres endroits du jardin, voilà des années, et d’autre part en y ajoutant de nouvelles plantations (azalée japonaise, rhodo nain, hortensia, bruyères). Au printemps, les azalées et rhododendrons m’avaient enchantée de leurs floraisons colorées, donnant enfin vie à ce coin ombrageux et jusqu’à présent bien morne.  Une fois ces floraisons finies, , j’ai planté quelques coléus pour ajouter un peu de peps en attendant les futures floraisons. Nous voici à présent mi-juillet et, c’est désormais au tour des hydrangea d’entrer en scène.

Le massif d'ombre à sa réalisation
Même vue, actuellement
Le massif à sa réalisation
Même vue, actuellement
L'hydrangea paniculata 'Unique', planté en mars, s'est bien installé. A maturité, il devrait dépasser les 1m50
Une bractée paniculée de l'hydrangea 'Unique'
L'hydreangea à fleurs plates 'Lanarth white" acheté et planté en avril grandit bien lui aussi
Bractée en formation de 'Lanarth white'
Bractée de 'Lanarth white'
L'hortensia macrophilla rose, transplanté en mars, a souffert de l'hiver très rude. Résultat : son vieux bois a gelé donc pas de floraison pour cette année. Heureusement, des rejets ont tout de même poussé.

Pour info, l’hortensia macrophilla ‘Lanarth white’ est également présent dans le jardin de Catherine : Les Pins Noirs.

Quant aux coléus, il semblerait que j’ai finalement gagné la bataille contre les limaces. J’ai finalement du fermer les yeux sur mes grands principes (ne pas tuer d’animaux) et faire appel à la bonne vieille technique de la bière. Je confirme : ça marche.

Voilà pour le massif d’ombre. Je vous retrouve très vite avec un aute coin du jardin…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Floraisons de juillet – Part. II »

  1. J’adore voir l’évolution de nouveaux massifs, en à peine une saison. Quel changement! Tes hydrangeas sont superbes. Lanarth white me plait beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s