Au fil des jours·Massif zinc-zinc

Travaux des derniers jours

Il pleut à verse dehors; j’en profite pour rattraper mon retard sur ce blog et vous parler des derniers aménagements que j’ai faits ces derniers jours. Je me suis attaquée à 2 zones qui me posaient problème depuis un bon moment: la première, j’en ai déjà parlé récemment, c’est la cabane qui, à mon goût, est peu agréable à voir mais indispensable. Alors plutôt que de faire semblant de ne pas la voir, j’ai décidé au contraire d’embellir ses abords. Récapitulatif :

Réalisation d'un bardage (à partir de simples dalles de bois de 1mx1m) pour cacher le compost et autres choses utiles rangés contre à la cabane
Réalisation d'une treille pour tapisser un grimpant d'à côté afin de camoufler la vitre en plastique jauni
Plantations de chaque côté de la porte. A droite, une lavatère arbustive "Barnsley"
A gauche, une sauge de sibérie et un rosier grimpant "Domaine de Courson"
Sauge perovskia atriplicifolia - Photo Jardiland
Rosier 'Domaine de Courson' - Photo Plantes-et-jardins
Le sol a été désherbé et recouvert d'un gravier beige.

 

Maintenant, Y’a plus qu’à attendre que ça pousse!

La seconde zone à laquelle je me suis attaquée est la bande au sol située directement derrière la rangée de thuyas, ensoleillée le matin et ombragée le reste de la journée (c’est là que nous avons notre petit coin repos, formé d’un banc et d’une petite table bistro, pour se reposer à l’ombre). Les plantes qui étaient plantées là ont été privées de lumière à mesure que la haie de thuyas grandissait. Idem pour le gazon. Résultat : rien qu’une désolante bande de terre noire, un ersatz de plante et des pots pour combler. Je n’avais aucune idée de la façon dont je pourrais traiter cette zone afin de la rendre propre et esthétique. Je ne voulais pas mettre à nouveau des plantes de mi-ombre comme les hortensias, rodhodendrons et azalées, comme je l’ai fait à l’autre bout du jardin.

Hors de question également de couper la haie de thuyas qui nous protège du parking attenant et des regards indiscrets. Pourtant, je ne la porte pas dans mon coeur cette haie de thuyas ( feuillage trop sombre, trop triste, plantée trop près de la limite de terrain). J’aimerais la remplacer par une haie de divers persistants aux feuillages doré, panachés, flamboyants…  Mais couper la haie pour en planter une autre, cela signifie devoir attendre des années avant qu’elle atteigne les 1.80m.

Alors que faire?

La première chose que j’ai faite est d’ôter la pauvre sauge en souffrance (pour la replacer au soleil devant la cabane) et autres pots, puis j’ai dégagé la partie basse des thuyas pour apporter de la lumière. J’ai laissé les diverses pivoines qui se sont ressemées naturellement cette année (je n’ai toujours pas trouvé d’explication à ce phénomène). Pour apporter une touche d’éclat à cette zone bien sombre, j’ai planté 2 fusains du Japon au feuillage vert anis (Euonymus Japonica Elegantis. Aureus), que j’avais en ligne de mire depuis un petit moment. Je les ai plantés à 50 cm de la limite de terrain, en quinconce avec les thuyas, de telle sorte qu’au fur et à mesure de leur développement, je dégagerai les branches des thuyas. D’autres arbustes persistants viendront surement accompagner les fusains, de telle sorte qu’à long terme, la rangée entière de thuyas pourra être ôtée.

Au pied des thuyas, 2 fusains japonais

 

Près de la pergola où montera le rosier grimpant Palais Royal, j’ai planté 3 rosiers Eglantia ‘Intropi’ (dont la taille n’excède pas les 50cm). Ils tiendront compagnie à un petit rosier qui était déjà en place quand je suis arrivée.

Près de la pergola, 3 rosiers Eglantia 'Intropi' viennent étoffer un petit rosier déjà en place
Même vue l'année dernière

 

Toujours pour éclaircir la zone, j’ai dégagé une forme en courbe que j’ai tapissée de gravier beige (le même qui a été posé devant la cabane). Pour finir, j’ai réalisé une bordure en osier. J’ai eu la chance, ce week-end, de tomber sur un vivier de branchages d’osier laissé à la disposition du tout-venant, j’ai exulté de joie en voyant ça!

Courbe en gravier
Bordure en osier

 

Voilà une bonne chose de faite!

A très vite!

Publicités

7 réflexions au sujet de « Travaux des derniers jours »

  1. Quel boulot accompli !
    Mais t’es sûre que les petits graviers ne vont pas se faire la malle par les trous de la bordurette en osier ?
    Le rosier avec la perovskia, ça va faire une super association 🙂
    Biz

  2. Je suis venue voir ton tressage en osier puisque nous avons eu la même idée 😉 C’est très réussi!
    Ce sera ravissant le rosier, le perovskia, la lavatère et le grimpant sur sa treille! Oserais-je suggérer un petit coup de peinture sur la cabane et le bardage voisin? Tu peux aussi remplacer la vitre jaunie par un nouveau plexi, ça ne coûte pas très cher, et peindre le contour des fenêtres dans une couleur qui tranche (ou des lignes sur la porte ou un motif…).
    Quel travail effectué chez toi aussi! C’est beaucoup mieux avec le pied des thuyas dégagé! Félicitation!

  3. C’est superbe julie!
    Quel travail..
    Tu as fait preuve d’ingénuosité pour cacher ton compost..
    Le coin repos près des thuyas a été aménagé admirablement.. Il manque un banc chez moi!!!
    Les euonymus illuminent le coin!!!
    Encore bien des plantations!!!
    Il pleut chez toi: tu as bien de la chance… Ici, c’est déjà la corvée d’arrosage..
    Bises
    sophie

  4. Les thuyas, j’ai connu la même galère mais ils ne m’appartenaient pas. Mon voisin les avaient laissés monter sans jamais les tailler puisque la maison que je venais d’acheter était restée de nombreuses années sans être habitée. Quand je suis arrivée, je lui ai demandé de les tailler à une hauteur réglementaire mais il a préféré les arracher. Toute la haie d’arbustes variés de mon côté était morte soit pourrie, soit étouffée. Je l’ai entièrement replantée depuis sur une longueur d’environ 35 mètres. Mais avec le recul, je regrette de ne pas avoir mis une palissade en bois, haute de 2m qui me cacherait du voisinage et sur laquelle je pourrais faire grimper toutes sortes de plantes. Pourquoi ne pas le faire chez toi ?? Sans parler de la place que tu gagnerais. Aujourd’hui, il y a de jolis modèles.
    Sympathique ton coin repos et les plessis, je trouve cela joli, sauf que je suis incapable d’en tresser un !!
    Bonne soirée

  5. @Laly_Rose : j’ai décaissé le sol avant de mettre les graviers pour éviter qu’ils ne se fassent la malle. Quand le gazon repoussera, les graviers seront donc plus bas et ne pourront pas s’échapper.

    @Malo : effectivement, je réfléchis à la solution de peindre la cabane mais je n’arrive pas à me décider sur la couleur. En attendant, pour cette année, j’ai donc opté pour la traditionnelle lasure.

    @Sophie : Eh oui, encore des plantations! Je fais partie du club des droguées (tout comme toi d’ailleurs ;))

    @Marie-Noëlle : C’est vrai que je n’ai jamais pensé à mettre une palissade en bois. Sans doute à cause du prix. Mais finalement, quand on regarde le prix des végétaux, la palissade n’est pas si chère que ça. Et effectivement, cela me ferait gagner près d’un mètre. A réfléchir (mais par pour cette année, le budget a déjà été explosé ;)) Pour le plessis, il n’y a rien de plus enfantin : un coup devant, un coup derrière, et ainsi de suite..

  6. Coucou;
    Ceci n’est qu’une simple suggestion mais je me demande si il ne serait pas intéressant de peindre ta cabane et les nouvelles lattes de bois dans des couleurs genre gris foncé avec gris clair ou bleu gris ou autre couleur plutôt que de laisser la couleur bois foncé. Ca demande du boulot mais ça en vaudrait peut-être le peine. Et si ton mari est bricoleur ou un ami, ce serait peut-être sympa de mettre 2 fenêtres en verre. Voilà, amicalement, Bénédicte

    1. Coucou Béné,
      bonnes suggestions. J’ai effectivement vu une cabane d’un beau gris, mais je ne me souviens plus sur quel blog. C’était très joli et passait bien dans le décor sans être trop flashy. Quant aux fenêtres, c’est vrai que ça ne serait pas du luxe, d’autant plus qu’en été, c’est une véritable étuve cette cabane!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s