Au fil des jours·Massif plein soleil

Plantations dans le massif de fleurs

Mes enfants, il est temps que les aménagements du jardin se terminent! Mes cours me lancent des clins d’oeil culpabilisants et mon dos veut du repos. Je n’ai qu’une hâte : pouvoir sortir le transat et m’affaler dedans, dès que le temps le permettra, avec un bon bouquin! Aujourd’hui, j’ai donc mis les bouchées doubles, j’ai branché mon cerveau en mode robot et j’ai creusé, j’ai pelleté, j’ai rempli des seaux, j’ai renversé des seaux, j’ai ratissé, j’ai mélangé, j’ai… pouhhhh! je n’en peux plus! Mais quel plaisir de pouvoir enfin dire : je l’ai fait!

Massif central, vue sur les carrés potager en arrière-plan

Oui, j’ai enfin terminé mon massif central et planté mon cerisier à fleurs ainsi que toutes les plantes l’accompagnant. Cela n’a pas été une mince affaire puisqu’il m’a fallu ameublir/alléger/drainer la terre en décaissant tout d’abord (heureusement, il avait plu ce week-end), puis en déposant un lit de gravier au fond, et enfin en réincorporant la terre mélangée à du sable (j’ai la chance d’avoir un super voisin qui m’a ramené des graviers et du sable de son boulot, si c’est pas génial ça!). Je ne me pensais pas capable d’accomplir une telle tâche en une après-midi, mais j’avais tellement envie de voir enfin un résultat concret que rien ne pouvait m’arrêter tant que mes plantations ne seraient pas en terre.

Massif central, vue sur le massif terre de bruyère en arrière-plan

Ne reste plus qu’à choisir un paillage décoratif pour finir tout ça en beauté, mais sur ce coup là je sèche. Je n’ose pas remettre de l’écorce de pin, de peur que ça n’acidifie la terre; et après tout ce travail pour alléger et drainer la terre, je ne voudrais pas qu’un paillage ne retienne trop d’humidité. J’ai paillé les pieds des framboisiers/groseillers/fraisiers avec un paillis rouge (orange?) pétant, mais la couleur trop criarde ne siérait pas avec les tons rose/mauve du massif. Un conseil à me donner peut-être?

Paillage aux pieds des framboisiers/groseillers/fraisiers

Pour terminer cette journée en beauté, puisque j’en étais à me casser le dos en soulevant des seaux de sables et de terre, j’en ai profité pour mettre mes carrés de potager « en terre ». Celui qui accueillera les aromatiques a, tout comme le massif, reçu un traitement spécial drainage/sable. A plus qu’à planter maintenant.. Quant aux bacs en eux-même, je ne me suis toujours pas décidée pour une simple lasure ou une couleur choc.

carrés potager

A suivre..

Publicités

2 réflexions au sujet de « Plantations dans le massif de fleurs »

  1. Comme paillage ce qui se fait c’est le chanvre ça a une couleur claire mais naturelle et douce. Et ça ne rend pas al terre acide à ma connaissance. Il y a aussi le coco. Pour les bacs, pourquoi pas du vert pomme? Beau boulot!

  2. Merci pour ton commentaire. Je vais me rensigner pour le chanvre (le coco, j’ai déjà eu une mauvaise expérience : il a moisi. Pourtant, l’odeur est délicieuse).
    Vert pomme? C’est justement la couleur à laquelle j’avais pensé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s