Au fil des jours

On fait place nette

Le premier travail consiste tout d’abord à faire place nette en ôtant les arbustes devenus redondants et/ou à déplacer les plantations déjà en place qui gênent la mise en place du projet. Depuis quelques jours, nous bénéficions d’un temps clément (on est encore loin du printemps ceci dit), alors j’ai pu me mettre au travail.  Le noisetier (planté en limite de terrain, devenu très envahissant et empiétant beaucoup sur le futur potager) ainsi que deux conifères mal placés sont ainsi partis.

Taille du noisetier et du sapin

 

Reste à enlever les souches, c’est la partie la plus fastidieuse (surtout quand on est mal équipé comme je le suis : mon royaume pour une tronçonneuse!).

J’ai également déraciné 3 groseillers plantés sans discernement (ils étouffaient sous les thuyas) pour les replanter du côté du potager, en limite de terrain, de façon à occulter la vue les beaux jours venus. J’en ai profité pour replanter soigneusement tous les pieds de framboisiers dans un carré de potager, et je les ai tuteurisés avec des branches du noisetier que j’avais mises de côté (ne jetez pas vos belles branches de tailles : vous pourrez vous en servir ultérieurement  pour tuteurs, tressages, petites clôtures, etc).

Transplantation des framboisiers et groseillers

 

A l’entrée du jardin, j’ai planté 2 nouveaux rosiers pour occulter la vue joliment suite à la taille d’un thuyas: le fameux Pierre de Ronsard qui grimpera le long de la tonnelle, et le André Lenôtre, à moindre développement, qui viendra tapisser une treille faite à partir de branches du noisetier.

Rosier Pierre de Ronsard

 

Rosier André Lenôtre

 

Avec tous ces chamboulements, entre les trous creusés, les outils qui trainent, le jardin a une mine désolante et on peine à l’imaginier flambant de verdure et de fleurs. Seuls quelques timides feuilles de tulipes qui transpercent la terre laissent présager un renouveau. Vivement le printemps!!

Publicités

2 réflexions au sujet de « On fait place nette »

  1. c’est vrai qu’en voyant l’état actuel on se dit qu’il y a beaucoup de belles choses peu mises en valeur, un nettoyage s’impose.
    Sympa de réaménager un jardin en pouvant profiter d’une végétation existante !

  2. Merci pour ton message Anne. Une Strasbourgeoise en plus!
    C’est vrai qu’il y a du boulot, mais on se met du coeur à l’âme en pensant aux futurs résultats!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s